3 étapes pour un bébé qui dort

Peu de gens le savent, mais une routine efficace juste avant de dormir aide le cerveau de l’enfant à ajuster son horloge interne et à se laisser aller au sommeil de façon apaisée et autonome. Mais quelles sont les étapes d’une routine efficace ? Combien de temps dure-t-elle, dans l’idéal ? À quel moment et dans quelles conditions la mettre en place ? Les réponses sont dans cet article !

L’environnement idéal

La routine de sommeil a toujours lieu dans l’environnement où dort votre enfant. Le but est de l’amener à se détendre, en partageant un moment tendre et privilégié avec ses parents ; et en mettant en place ce moment dans la chambre de l’enfant, une association positive se créé doucement entre l’environnement et le sommeil. La routine doit être l’ultime étape d’une transition entre le jour et la nuit, qui commence une heure avant le coucher. Les lumières doivent être tamisées, les écrans éteints et les voix de plus en plus basses.

Une structure en trois temps

Une bonne routine vient aider l’enfant à se mettre dans de bonnes conditions pour s’endormir en diminuant progressivement les stimulations.

Le premier temps est celui de l’hygiène : changement de couche, mise en pyjama, brossage des dents, application des crèmes… Ce moment, assez stimulant pour l’enfant, n’est pour autant pas un temps de jeu. Veillez à adopter une posture calme, sereine et tendre, pour aider l’enfant à se calquer sur votre énergie.

Ensuite, c’est le temps de la détente. Ici, mettez en place ce qui fonctionne avec votre enfant pour le calmer et l’apaiser : lire une histoire, faire un massage, chanter une chanson, pourquoi pas de la méditation pour les plus grands… Soyez à l’écoute !

Enfin, la routine se termine par un temps de tendresse et d’affection : dernier gros câlin, bisou, petite phrase pour dire bonne nuit (idéalement toujours la même), etc. Si votre enfant a acquis la compétence d’autonomie de l’endormissement, c’est le moment où vous quittez la pièce. Si non, votre enfant vous demandera (parfois avec des mots, parfois non) de prolonger ce moment jusqu’à endormissement total.

Quand et combien de temps ?

20 minutes suffisent et constituent même la durée idéale d’une routine efficace. Moins longue, et elle peut être vécue comme expéditive par l’enfant et ne pas remplir son besoin affectif. Trop longue, et elle renforce l’association de sommeil existante qui rend l’enfant dépendant de votre présence. En outre, une routine trop longue ne remplit plus son rôle de marqueur pour réguler l’horloge interne de votre enfant.

Vous pouvez pratiquer la routine complète du soir dès la naissance de votre enfant. Jusqu’à 3, 4 mois, l’horloge interne n’est pas encore synchronisée, mais adopter une version réduite de la routine du soir avant chaque sieste peut aider votre enfant à se calibrer et à trouver son rythme.

Pour conclure, gardez en tête qu’une bonne routine de sommeil est un outil crucial et efficace dans l’acquisition de l’autonomie par votre enfant. Elle vous permet à vous aussi de souhaiter bonne nuit à votre enfant en l’entourant de tendresse et d’affection, avant de profiter de votre soirée !

No Comments