3 clés pour un apprentissage du sommeil réussi

​Le sommeil de bébé by Manon

Jeunes parents nous nous sentons perdus parmi tous les conseils et jugements que l’on peut lire partout sur internet ou que l’on entend dans son entourage. Nous tentons soit les solutions conseillées alors qu’elles ne nous conviennent pas : « Mais si, laisse-le pleurer, tu vas voir au bout d’un moment il comprendra que ce n’est pas lui le chef de famille ! », soit nous bricolons de notre côté sans savoir vraiment quoi ni comment, ni de combien d’heures de sommeil bébé a besoin. Ou bien encore nous nourrissons l’espoir plus ou moins secret que notre petit « fasse ses nuits » de lui-même, un beau jour, sans avoir besoin d’intervenir. Et bien évidemment, dans l’entourage, il y a toujours cette amie dont le bébé dormait 7h d’affilée en rentrant de la maternité. #toujoursceuxdesautres

Pourtant beaucoup de parents (et de professionnels de la petite enfance) ignorent que près de 40% des bébés rencontreront à un moment des difficultés liées au sommeil et qu’à chaque étape, il est possible d’être là pour votre petit et l’accompagner pour lui faire le magnifique cadeau de l’autonomie. C’est le fameux apprentissage du sommeil.

Cet apprentissage peut prendre des formes diverses et s’adapte à la philosophie des parents : avec pleurs, sans pleurs, techniques minutées… Parmi les plus connues, la méthode dite des « 5-10-15 minutes » ou bien encore le cododo. Ces techniques, bien que radicalement différentes les unes des autres, ont trois choses en commun :  ce sont les trois clefs essentielles pour réussir à accompagner votre enfant vers l’autonomie du sommeil.

  • La constance : Lorsque vous débutez un apprentissage du sommeil, vous vous devez de laisser le temps à la méthode que vous aurez choisie de faire ses preuves (de 3 à 4 jours pour les méthodes minutées, jusqu’à deux semaines pour les méthodes les plus douces). Si vous essayez quelque chose un soir mais que vous abandonnez en cours de route, vous créez la confusion chez votre petit et faites naître le sentiment d’échec en vous. De plus, vous développez la résistance de votre petit, qui voit ses habitudes changées un court instant mais n’en saisit pas si la raison, ni les bienfaits. Assurez-vous donc, avant de commencer l’apprentissage, d’être prêts à aller au bout des choses.
  • La cohérence : La méthode que vous choisissez doit être cohérente avec vos principes, certes, mais aussi avec la personnalité de votre enfant. Tous les enfants n’ont pas les mêmes besoins, et ne sont pas réceptifs aux mêmes choses. De plus, les raisons des problèmes de sommeil sont multiples et il est important de les connaître si on veut accompagner correctement l’enfant. La cohérence doit aussi être le guide de vos interventions pendant un apprentissage. Par exemple : si vous décidez de sevrer votre petit de 18 mois la nuit, peu importe que vous choisissiez une diminution graduelle ou la disparition des tétées/biberons du jour au lendemain ; cette décision vous appartient. En revanche, si vous donnez une nuit, puis rien les 5 jours suivants, puis de nouveau… En clair, si vous manquez de cohérence, vous créez la confusion chez votre petit qui, encore une fois, vous fera savoir son incompréhension et son mécontentement.
  • La consistance : Il y a, bien évidemment, des circonstances particulières qui peuvent venir perturber les bonnes habitudes de sommeil que vous avez inculqué à votre enfant. Les maladies, les poussées dentaires, ou encore les vacances sont autant de situations où parfois il faut accepter que votre petit se réveille de nouveau la nuit. Ce n’est pas grave, et surtout, pas irrémédiable ! Gardez simplement toujours en tête que ces situations sont temporaires, et qu’au retour des conditions normales de sommeil, vous reprendrez l’apprentissage pour une nuit ou deux afin de rappeler à votre enfant ses compétences.

Si vous voulez retrouver des nuits calmes, il vous faudra donc être constant, cohérent et consistant; 3 principes qui seront utiles tout au long de l’éducation de votre enfant. Alors autant les adopter dès le début ! Et surtout : courage, des solutions existent !

Retrouvez les bons conseils de Manon dans sa rubrique « Le sommeil de bébé » tous les mois sur Les French Mums. Elle y aborde les questions de physiologie du sommeil, certains des problèmes les plus communs, et surtout les questions les plus fréquentes des parents concernant ce sujet sensible de la vie de bébé.


Si vous souhaitez un coaching personnalisé, vous pouvez contacter Manon directement manon.lempereur5@gmail.com / +49(0)1793726244/ +33(0)666530262

No Comments